After Champs Elysees, Pere Lachaise Cemetery

Posted by on juil 8, 2011 in Visits | 0 comments

The two most famous places in Paris are Champs Elysees and Pere Lachaise Cemetery.  2 million visitors visit Père-Lachaise every year. This 44-hectare green oasis lies in the capital’s 20th arrondissement. Both open-air museum and public garden.

You can visit the Pere Lachaise Cemetery with special books, IPhone or smartphone

  • : a general tour, or themed tours, the celebrities generally present themselves
  • for smartphones: you organize your visit and a set of QRCode gives you access to audio files of the celebrities
  • audio recordings delivered to an MP3 player that you will keep and listen at leisure

 

The e- : Pere Lachaise characters

Find the Spirit of the residents, their presentation, their comments today with e-books « The stories of Pere Lachaise » ebooks enriched with links and multimedia

We also offer theme and content tailored for groups, associations, language courses …

 

The life of dead celebrities at Père Lachaise. Dialogue with the deads

Read More

Nous avions 15 ans en 1940

Nous avions 15 ans en 1940

Posted by on nov 11, 2010 in On The Avenue | 0 comments

Ce matin, sur les Matins de France Culture, nous avons pu entendre Evelyne Sullerot (sociologue, créatrice du Planning Familial) : un témoignage émouvant de ces jeunes, ces lycéens, dont elle était, qui ont été les premiers à manifester une résistance contre l’envahisseur allemand.

Sur les Champs-Elysées, comme dans certaines villes de France, ils ont bravé, sans le dire à leurs parents, l’interdiction du régime de Pétain et ont célébré le 11 Novembre 1918 (la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918), la victoire des Alliés et la capitulation de l’Allemagne). C’est un recueil de 70 témoignages de ces jeunes, qui comme Evelyne Sullerot ont aujourd’hui autour de 85 ans, qu’elle nous livre dans  un ouvrage qui est aussi une manière de surmonter les méthodes des historiens d’aujourd’hui qui font fi des témoins et des vécus. Magnifique illustration, à l’écoute de cette grande dame, ce matin, qui nous restitue à la fois un vécu largement méconnu de cette période et la finesse d’analyse de la sociologue qui décrypte aussi les générations, leur contexte d’existence, leurs relations.

Une réflexion aussi sur les manifestations lycéennes d’aujourd’hui. Bien sûr, ce ne sont pas tant les retraites qui préoccupent les lycéens, mais l’incertitude et le sentiment d’injustice et de régression générale qu’ils éprouvent devant l’avenir que nous leur proposons.

L’émission est podcastable
Nous tenons aussi à disposition son enregistrement pour les abonnés de ce site

Evelyne Sullerot

Read More

Storytelling-History

Storytelling-History

Posted by on sept 6, 2010 in |

L’Histoire et les histoires des Champs Elysées    History and stories

Wikipédia

L’avenue des Champs-Élysées (ou simplement les Champs-Élysées, parfois même les Champs) est une grande et célèbre avenue de Paris. Elle est considérée par beaucoup[1] comme la plus belle avenue de Paris[2], et, selon une expression couramment utilisée en France, comme la plus belle avenue du monde[3]. Elle tire son nom des Champs Élysées, le lieu des Enfers où séjournaient les âmes vertueuses dans la mythologie grecque.

L’avenue des Champs-Élysées est située dans le 8e arrondissement de Paris, au nord-ouest de la ville. Ils relient la place de la Concorde, où se dresse l’Obélisque, et la place Charles-de-Gaulle (ancienne place de l’Étoile, au sommet de la butte de Chaillot), au centre de laquelle se trouve l’arc de triomphe de l’Étoile. Elle s’étend sur 1 910 mètres, d’est en ouest, sur terrain plat dans la moitié vers la place de la Concorde, et en montée dans celle vers la place Charles-de-Gaulle. Sa largeur est de soixante-dix mètres.

Son tracé rectiligne offre une longue perspective née du palais du Louvre, dans laquelle s’alignent la statue équestre de Louis XIV dans la cour Napoléon du Louvre, l’arc de triomphe du Carrousel, le jardin des Tuileries, l’Obélisque, l’arc de triomphe de l’Étoile, et plus loin à l’ouest, en dehors de Paris, l’arche de la Défense. Il s’agit de l’axe historique de l’ouest parisien.

À l’origine, les Champs-Élysées ne sont que des terrains marécageux et inhabités. En 1616, Marie de Médicis décide d’y faire aménager, le long de la Seine, une longue allée bordée d’arbres : le cours la Reine.

Louis XIV, vers 1670, charge André Le Nôtre, le paysagiste du château de Versailles et, à Paris, du jardin des Tuileries, de poursuivre l’aménagement de ces terrains. Celui-ci trace dans l’axe du pavillon central du Palais des Tuileries, depuis l’actuelle place de la Concorde jusqu’à l’actuel rond-point des Champs-Élysées-Marcel-Dassault, en direction de la montagne du Roule – qui se situait à l’emplacement de l’actuelle place de l’Étoile – une belle avenue bordée de terrains où sont aménagés des allées d’ormes et des tapis de gazon. On l’appelle le Grand-Cours pour la distinguer du cours la Reine, ou encore la Grande allée du Roule, l’avenue du Palais des Tuileries (1680) et bientôt les Champs-Élysées.

Wikipedia

The Avenue des Champs-Élysées (French pronunciation: [avəny de ʃɑ̃zelize] ( listen)) is a prestigious avenue in Paris, France. With its cinemas, cafés, luxury specialty shops and clipped horse-chestnut trees, the Avenue des Champs-Élysées is one of the most famous streets in the world, and with rents as high as €1.1 million (USD1.5 million) annually per 1,100 square feet (92.9 square metres) of space, it remains the most expensive strip of real estate in Europe.[1][2] The name is French for Elysian Fields, the place of the blessed dead in Greek mythology.

The Avenue des Champs-Élysées is known in France as La plus belle avenue du monde (« The most beautiful avenue in the world »).[3] The arrival of global chain stores in recent years has strikingly changed its character, and in a first effort to stem these changes, the City of Paris (which has called this trend « banalisation« ) decided in 2007 to ban the Swedish clothing chain H&M from opening a store on the avenue.[2] In 2008, however, American clothing chain Abercrombie & Fitch was given permission to open a store.

The Champs-Élysées were originally fields and market gardens, until 1616, when Marie de Medici decided to extend the axis of the Tuileries Garden with an avenue of trees. As late as 1716, Guillaume Delisle‘s map of Paris shows that a short stretch of roads and fields and market garden plots still separated the grand axe of the Tuileries gardens from the planted « Avenue des Thuilleries, » which was punctuated by a circular basin where the Rond Point stands today; already it was planted with some avenues of trees to the Seine river through woods and fields. In 1724, the Tuileries Garden axis and the avenue were connected and extended, leading beyond the Place de l’Étoile; the « Elysian Fields » were open parkland flanking it, soon filled in with bosquets of trees formally planted in straight rank and file. To the east, the unloved and neglected « Vieux Louvre » (as it is called on the maps), still hemmed in by buildings, was not part of the axis. In a map of 1724, the Grande Avenue des Champs-Elisée stretches west from a newly-cleared Place du Pont Tournant soon to be renamed for Louis XV and now the Place de la Concorde.


Read More
ChatClick here to chat!+